Dis Barack, c’est quoi ton secret ?

Qu’est-ce qui fait vibrer et frissonner de plaisir les foules quand tu t’exprimes ? Qu’est-ce qui fait que tu incarnes l’espoir pour des millions, voire des milliards d’êtres humains ?

Simplicité dans l’équation :
L’équation est relativement simple. Il incarne une possibilité. Une possibilité de changement, bien sûr, mais surtout une possibilité de prise en compte d’un être autorisé. Cet “être” est : je suis noir, je suis différent de l’ethnie la plus puissante sur terre et pourtant j’ai le droit de vivre et d’être reconnu.

Bien sur tous les noirs de peau, sont les premiers à être concernés. Mais plus généralement, tous ceux qui ont souffert, tous ceux que la vie a fait réfléchir, se tournent vers cette capacité à l’autre de comprendre, de se mettre dans les baskets de l’un.

C’est la discrimination en général qui s’efface un peu plus face à ce plébiscite.

Se prendre en charge :
De plus, un grand équilibre ressort de cette aventure. Certes il a promis des actions, mais la première action qu’il appelle de ses voeux est que le peuple se prenne en charge. Il prévient que les premiers temps seront durs. Il prévient qu’il y aura des faux départs, des désaccords. Et justement cela donne au peuple, une importance de libre arbitre dont il sera le témoin privilégié.

Barack Obama se place en coach du peuple américain. Il met en avant le fait qu’il est porteur du projet de changement du peuple américain, mais surtout qui les portera dans leurs efforts. Et cela vaut toutes les promesses.

Exemple à suivre :
Oui, c’est un exemple à suivre. Mais pas tant dans son élection personnelle que dans la capacité du peuple américain à se mobiliser quand il est nécessaire. Après 8 ans d’un choix douteux, les Américains ont su se préoccuper de leur choix et de l’image qu’ils donnaient au monde. Il ont choisi un homme charismatique et mature.

Porter la pression du monde :
Sobre il accepte la mission. Fort il donne la direction. Son attitude mature est là pour rassurer les foules. Il tient son image et donne à ceux qui ont voté pour lui une légitimation de leur choix. C’est la réussite de chacun et de tous en même temps. Quelle vague d’émotion positive !

Barack, être humain parmi les êtres humains, je te souhaite d’être à la hauteur de l’espérance que tu suscites !

Bon vent !

Hubert CAMPAN◊

About the author

Hubert CAMPAN

View all posts